DSC_8128.jpg

création de jardin

Logo Roubache l'atelier CMJN.png
1/7

Quelques mots autour de

la conception de jardin

" La terre est bleue comme une orange "

par J. Roubache, paysagiste Normandie - Paris

avril 2021

Ah, la couleur ! Un des grands plaisirs du jardin, c’est de laisser voleter son regard des verts les plus intenses aux plus sourds ou aux plus acides, des discrètes floraisons blanches à la surprise d’un magenta ou d’un améthyste. Et en ce moment, la couleur qui captive mon regard, c’est le jaune. Je vois du jaune partout, le bocage est vert comme un citron !

Dans les sous-bois, je foule les parterres de ficaires et de jonquilles ; deci delà, les pissenlits et les primevères sauvages réveillent les talus ; encore rares, les jeunes chatons strient quelques saules de leurs hampes pâles. Dans les jardins, presque tous les voisins ont planté des forsythias qui éclaboussent de violents aplats les tonalités terreuses de l’hiver qui s’attarde. Pourtant, le jaune est en France la moins appréciée des couleurs. Mais en Avril, qui peut se passer de sa lumière, de sa gaieté, de son énergie ? 

ficaire.jpg
saule.jpg

Dans mes jardins, je privilégie immanquablement une version ambrée, plus suave : celle des narcisses, du kerria japonica, ou d’un de mes rosiers favoris, le rosa banksiae lutea qui fleurit avant tous les autres. 

rosier lutea.jpeg
mimosa.jpg
hammamelis.jpg
jonquille.jpg

Mais pourquoi tant de floraisons précoces - ajoutons le mimosa, l’hamamelis, le mahonia - sont-elles jaunes ? Il semblerait que les insectes soient particulièrement attirés par le jaune, qui leur indique ordinairement le cœur de la fleur où se trouve le pollen. Avez-vous remarqué que, quelle que soit la couleur de la fleur, les étamines sont souvent jaunes ? Certains insectes aiment tellement le jaune que les agriculteurs bio testent actuellement des pièges chromatiques : des bandes autocollantes jaunes sur lesquelles s’agglutinent les indésirables. 
Dans les périodes froides de disette alimentaire, les insectes doivent aller droit au but, sans rater les rares réservoirs de nourriture. Et si les fleurs sont rares, autant qu’elles se repèrent de loin.
 
Utile aux insectes, revigorant après un hiver qui nous a tous engourdis, le jaune va-t-il me séduire pour les projets à venir ? Timidement, je le réserve aux rares clients qui le réclament. Mais cette année, un massif de genêts et un rosier jaunes ont fait leur apparition dans mon propre jardin. Envie de soleil !

paquerette.jpg

... et pour vous désinscrire, c'est ici